De l’argent dans les mondes virtuels – 2

Ma convalescence se poursuit dans la tranquillité en Limousin ; même si ma santé ne me permet pas de participer aux réjouissances locales, j’ai néanmoins appris avec intérêt qu’un club de motards comptait organiser une festivité dont l’hôte de marque se devine aisément.

Mon régime alimentaire toutefois me porte vers d’autres mets, dans la terreur qu’inspire l’expérience des fromages locaux dont l’intensité aromatique n’est pas sans rappeler…

Remède violent

La perspective de ces antidotes m’incite à retrouver au plus vite ma vigueur coutumière.

Ne négligeons pas cependant le serious business : mon opiniâtreté délirante me dicte expressément de pondre la suite des histoires de pognon dans les mondes virtuels. Le volet 1 se trouve ici et décrit les termes PJ et PNJ.

Afin de mieux exposer l’intérêt des liquidités dans le monde chatoyant des MMO, je te me vais empoigner un personnage fictif, dénommé Duchmol.

Duchmol convoite une belle armure enchantée, appelée “The Preciousss” grâce à laquelle ses aptitudes de base gagneront en puissance au combat et son potentiel de sexitude explosera par l’envie qu’il inspirera aux autres joueurs. Les méandres du jeu lui fourniront plusieurs occasions de combler ses appétits. Ci-dessous, je mentionne quelques-uns des expédients possibles, sans prétention à l’exhaustivité :

Quêtes et butins

Un PNJ à l’apparence de Raton Gaffeur promettra de livrer l’armure en échange du décès de 50 « licornes » ; les dites licornes sont des PNJ neutres du système, circonscrits à une zone précise. Le système renouvelle périodiquement cette population de licornes (respawn). Duchmol, sous l’emprise d’abjects desseins matérialistes, s’en va donc trucider les nobles équidés. Au bout du cinquantième, la quête recevra validation automatique et l’heureux Duchmol, les systoles trépidantes  dans son enthousiasme, ira retirer sa Preciousss auprès du PNJ Raton Gaffeur. Bien entendu, la quête de The Preciousss est susceptible de se décliner en plusieurs phases, avec des ennemis plus ou moins coriaces, dans des environnements plus ou moins hostiles, selon des contraintes de temps… Aussi Duchmol devra-t-il probablement rameuter quelques compères pour venir à bout des Licornes et autres adversaires redoutables – Escargots Mordeurs ou autres Truites Velues.

J’en viens à un type de quête corrélé mais différent : une campagne collectiveThe Preciousss s’inscrit parmi les lots des gagnants. Duchmol s’attachera alors à gagner des points : l’armure coûte 100 points, soit 100 victoires pour le défi. Autre possibilité : un ennemi une fois vaincu laissera The Preciouss en butin collectif. Un système de tirage au sort départagera un gagnant parmi les candidats. A moins que les joueurs ne tranchent entre eux à qui échoira le trophée. Ces instants sont l’occasion où se manifestent des exubérations et des hululements de réussite collective, mais aussi  d’anciennes rancunes alimentées par une relation de favoritisme réel ou imaginaire : en somme, l’heure idéale pour les règlements de compte au sein du jeu, autrement appelé « Drama » (et « serious business » aussi, cela va de soi).

Numéraire

Si le système en laisse la possibilité, Duchmol pourra acquérir The Preciousss moyennant, disons, 100 pièces d’or, soit auprès d’un PNJ, soit auprès d’un PJ en transaction directe, soit auprès d’un PJ via un système d’enchères.

D’un simplicité déconcertante après quelques secondes, les systèmes d’enchères fonctionnent grosso modo selon le schéma suivant : un PJ détient un bien matériel (une Carotte Magique) dont il souhaite se défaire, non sans gain. Ne sachant pas qui, parmi les milliers de joueurs présents sur le jeu, pourrait vouloir la Carotte Magique, il la dépose dans une maison des enchères à un certain tarif. Les acquéreurs potentiels verront alors que la Carotte Magique est disponible à la vente, sous réserve de payer le montant affiché. En cas d’achat, le joueur acquéreur se verra soustrait de 100 pièces d’or et son inventaire comportera la Carotte Magique.  Pour sa part, le joueur vendeur se verra crédité de 100 pièces d’or et la Carotte Magique aura disparu de son inventaire. Bref, la maison des enchères consiste bêtement à centraliser les offres et les demandes.

Tu gagneras ton or à la sueur de ton clavier

Revenons à Duchmol, dont les mirettes ne quittent pas The Preciousss. Drame : Duchmol n’a pas 100 pièces d’or. Peut-être pourrait-il marchander ou encore troquer directement auprès d’un ami en jeu, mais Duchmol se trouve à ce point démuni qu’il ne saurait formuler une proposition honnête pour obtenir The fameuse Preciousss. A l’instar de la vie physique, l’or ne pousse pas spontanément dans les poches des joueurs. Leur portefeuille ne s’arrondit qu’à la condition de commercer.

Les MMO pourvoient à ce tracas :

Les quêtes, à travers des récompenses en numéraire ou en nature, permettront à Duchmol d’arrondir sa cagnotte.

Duchmol aura peut-être développé des compétences en artisanat (crafting), à savoir une compétence lui permettant de fabriquer des objets de plus en plus convoités et de plus en plus rares : potions, armes ou armures enchantées, bijoux… qu’il cèdera à d’autres joueurs aux spécialités différentes, moyennant troc ou finances. Ainsi, Duchmol engrange de l’argent virtuel lui permettant d’augmenter à son tour son capital, soit auprès d’autres joueurs humains  (PJ) soit auprès de programmes internes au jeu, les PNJ. Pour ce faire, Duchmol a besoin de se procurer des matières premières qu’il transformera. Il ira en dénicher auprès de certains PNJ réservés à cet effet, ou encore auprès d’autres joueurs humains (Maison des Enchères ou échange direct) ou, enfin, là où ces denrées poussent en abondance : sur les ennemis. Si Duchmol se débrouille bien, il réussira à produire des marchandises d’une qualité particulière ou à occuper une niche commerciale, d’où pactole.

Duchmol s’adonnera probablement quelque peu au farming. Dans un carré de trèfle s’ébattent des PNJ appelés “Blattes délectables”, s’offrant au tranchant des épées rutilantes. Les Blattes délectables sont dépourvues d’intérêt pour la progression : pas de point d’expérience ni de compétence à espérer. En revanche, les savoureux blattoptères trépassent d’un seul coup, autant dire à toute allure. Chaque décès rapportera à Duchmol quelques piécettes et un objet appelé Antenne Confite, qui se vend en lot (stack) de 10 à la Maison des Enchères pour 5 pièces d’or. Duchmol entreprend de balayer les Blattes délectables de la surface de l’univers virtuel, non sans empocher le bénéfice suite à la vente des Antennes Confites. Qui diantre voudrait acheter les reliques de ces gracieuses bestioles ? Un artisan, pour fabriquer ses marchandises, dont il dégagera un bénéfice substantiel. Faute de preneur, Duchmol revendra le fruit de son blattocide massif à un PNJ, qui lui en offrira 3 pièces d’or.

Ensemble, envolons-nous vers les nues et contemplons cette masse grouillante

Extrapolons ce système : plusieurs centaines de PNJ ; des trouzaines de monstres produisant chacun plusieurs biens de valeur à recueillir ; des collectes de ressources dans l’environnement de jeu (pêche, cueillette de plantes, récolte de bois…) ; une immense variété d’expertises dans les artisanats ; quelques milliers de joueurs duchmoliens pour pratiquer à chaque instant des transactions commerciales et s’approprier des Preciousss.

Interventionnisme ou régulation ?

Les développeurs du jeu conservent la prérogative de peser sur ces échanges : concevoir des objets non-vendables, des quêtes très faciles ou a contrario très difficiles, réguler la probabilité d’un butin (drop rate) ou instaurer des systèmes de points… si les Blattes délectables sont coriaces, peu de joueurs pourront s’y attaquer ; si obtenir leurs Antennes confites réclame un acharnement particulier, la complexité engendrera un tarif plus élevé ; si les artisans ne parviennent à produire The Preciouss qu’à une cadence exceptionnelle, son prix reflètera la rareté de la prestation.

Bienvenue dans l’économie d’un MMO. Ces univers attirent l’attention d’experts en économie ; tenez, en 2007 Eve Online a embauché un spécialiste (bonjour, monsieur) et d’autres universitaires de haut vol s’y intéressent.

La suite des aventures de Duchmol et ses amis vous attend sous peu.

Note aux gamers : Oui, j’ai brossé un tableau incomplet. Il ne s’agit pas d’un oubli : une minutie exagérée déborderait amplement la thématique centrale de cette série.

Précédent : De l’argent dans les mondes virtuels – 1

Suivant : De l’argent dans les mondes virtuels – 3

2 commentaires pour De l’argent dans les mondes virtuels – 2

  1. […] De l’argent dans les mondes virtuels – 2 […]

  2. […] Deux billets précédents ont servi à expliquer, dans les grandes lignes, les mécanismes de l’économie dans les MMO. Je vous invite à les consulter afin de mieux suivre la terminologie et le cadre de mes propos : volet 1, volet 2. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :