De l’argent dans les mondes virtuels – 1

Oyez oyez, aimables lecteurs ! J’ai le plaisir, ou le regret (comme vous voudrez) de vous annoncer que je n’ai point trépassé. Je me suis retirée sur les terres de mes ancêtres paternels pour une convalescence verdoyante.

Verdoyance et liquéfaction en Limousin

Verdoyance et liquéfaction en Limousin

Néanmoins, ma barque bloguesque continue de cingler sur les flots du ouaibe avec les contacts voire rencontres au gré des bourrasques soufflant par les lèvres vermeilles de la déesse aux cent bouches – surtout que je m’entête à vouloir décrocher un CDI ou CDD en entreprise, dessein d’une audace incongrue en ces temps de morosité économique, d’où vociférations virtuelles opiniâtres pour envoyer mon CV tous azimuts.

Tirant parti de ce repos à l’insu de mon plein gré, je m’attaque aujourd’hui avec impétuosité à un thème que je souhaitais depuis longtemps exposer céans : l’économie dans les jeux en ligne massivement multi-joueurs, ou MMO, dont j’avais proposé quelques aperçus dans de menus billets précédents.

Pour ménager ma santé autant que le suspense, j’escompte fractionner mon propos en plusieurs articles.

Évidence introductive : vouloir rester solitaire sur un jeu en ligne procède d’une démarche curieuse. Un MMO s’articule autour des interactions entre joueurs : alliés contre adversaires, diplomatie, entraide, amitiés et inimitiés (feintes ou réelles), réseaux internes dont les guildes rassemblant des membres autour d’intérêts communs : expertises, sympathies réciproques, rythme de jeu, prédilections envers certaines activités… sans négliger ce paramètre essentiel : le commerce !

On peut vraiment faire de largent avec nimporte quoi, pas vrai ?

On peut vraiment faire de l'argent avec n'importe quoi, pas vrai ?

Les joueurs s’échangent des objets, soit par troc, soit à travers une devise virtuelle (pièces d’or par exemple). A l’instar des monnaies classiques, la « pièce d’or » ne possède bien entendu pas de valeur intrinsèque. Cette unité ne représente qu’une convention en alternative au troc pour faciliter les échanges commerciaux au sein du jeu.

Brève fiche terminologique en guise d’échauffement

PC signifie playing character ; en français : PJ, personnage joueur. Ce sont les personnages maîtrisés directement par un humain, la représentation virtuelle d’un individu dans le jeu.

Les NPC (non playing character ; PNJ : personnage non joueur) consistent en des programmes informatiques générés et activés par le jeu, disséminés sur l’ensemble du monde, répondant à des fonctions précises. Sous des apparences diverses, les PNJ sont amicaux ou hostiles et remplissent des tâches automatiques, agrémentées à l’occasion de propos variés. Certains servent à fournir des indices pour une quête, d’autres attribuent une récompense matérielle (objet) ou non (compétence) suite à un exploit, d’aucuns vendent des cartes, matières premières ou montures, il en est aussi dont le rôle consiste à permettre aux joueurs d’écouler leurs biens contre des espèces virtuelles via lesquelles le joueur pourra s’offrir de nouveaux biens, soit auprès des PJ, soit auprès des PNJ.

Honorables lecteurs qui avez survécu jusqu’à ces lignes sans migraine, veuillez agréer mes compliments ; dans un regain de férocité, je vous menace d’un rendez-vous à venir pour développer ces histoires virtuelles de pognon, pèze, galette, flouze, blé, ronds, braise, grisbi, fric et autres oseille !

Suivants :

De l’argent dans les mondes virtuels – 2

De l’argent dans les mondes virtuels – 3

4 commentaires pour De l’argent dans les mondes virtuels – 1

  1. LaurentG dit :

    Illustrer le Limousin par une photo de la Boucle du Pin ! Voyons, tout le monde sait que c’est dans le Berry🙂

    LaurentG (dont la maison de vacances doit être à moins de 50m de la personne qui prend la photo et qui attend la suite de l’article avec impatience).

  2. transtextuel dit :

    Argh. Pwnd.

  3. […] Ne négligeons pas cependant le serious business : mon opiniâtreté délirante me dicte expressément de pondre la suite des histoires de pognon dans les mondes virtuels. Le volet 1 se trouve ici. […]

  4. […] Je vous invite à les consulter afin de mieux suivre la terminologie et le cadre de mes propos : volet 1, volet […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :