Réseautage et stratégie : twittons en choeur

Twitter : 140 caractères pour diffuser un message qui, de RT (= reprise) en RT à partir de vos contacts directs, est susceptible de toucher un public immense en quelques instants.

On y trouve de tout. Astronautics avec ses quelque 88.000 abonnés. Des amoureux de la culture française. Des techniciens de l’informatique et du ouaibe, par thème : WordPress, SEO, conseils pour peaufiner sa vitrine pro, ressources en ligne, astuces de stratégie… Des initiatives naissantes ou déjà bien établies. Il y a même Eolas !

Ce sont à portée de clic des articles pertinents à l’adresse des indépendants et surtout des traducteurs, des entreprises impliquées dans l’international, des méthodes pour se faire connaître sur Internet, des professionnels de l’édition, des collègues ayant du répondant, des blogs méconnus, les dernières trouvailles qui vous intéressent, selon les personnes suivies et les surprises de l’écho. Naturellement, encore faut-il savoir choisir ses diffusions et ses abonnements…

Une communauté de freelance et de linguistes hante les lieux. Agences et professionnels chassent les contrats ou s’informent. Certains expliquent qu’ils ont trouvé du boulot via Twitter ou via leur blog plus souvent que par ProZ et assimilés (ce que disait fidusinterpres). Certains partagent des ressources de qualité et de précieux débats sur le métier. Certains manifestent des comportements tels qu’on a bien envie de les inviter dans son carnet d’adresses. Vous postez un message sur la traduction ? N’oubliez pas d’écrire #xl8 !

Ajout : Quand je parlais de la valeur du bouche à oreille dans la traduction. A travers mes abonnements, voici le genre de message que je lis et répercute en quelques secondes : « Can anyone recommend a good Arabic>English legal translator? Preferably US-based« . Quoique, personnellement, je n’en connaisse pas et que je n’engage pas mes recommandations à la légère, cette méthode de recrutement n’a rien d’exceptionnel. Embaucher de la sorte n’est pas sans avantages : pas de frais d’annonces, pas de procédures lourdes avec x candidats à trier et interviewer, une personne de confiance qui cible instantanément le profil adéquat ; et j’en oublie. Le traducteur quant à lui trouvera là une potentialité de contrat direct. Ils vécurent ensemble très longtemps, très heureux et gagnèrent beaucoup de dollars.

Sans surprise, vous me trouverez ici !

Edit 21 avril : article de stratégie sur l’utilisation des twits avec « Using Twitter to network and find a job« . Et en français, ce billet sur l’emploi.

Edit 22 avril : « Nous pistons les candidats sur Twitter » (Courrier Cadres), clic !

3 commentaires pour Réseautage et stratégie : twittons en choeur

  1. […] : du bon usage de Twitter pour trouver un […]

  2. […] contre la digitophagie via les médias classiques Si blog, twitter et autres ressources informatiques exploitées à bon escient représentent un pont vers des […]

  3. […] l’occasion, sur d’autres interfaces (Twitter, Facebook, ProZ…), les traducteurs organisent de mini-sondages  ou enquêtes, souvent […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :