Gamer jusqu’au bout de la langue

Matériel de survie dun gamer

Matériel de survie d'un gamer

Excellente nouvelle aux traducteurs : une future diplômée de l’ESIT entreprend son mémoire de terminologie sur le thème des MMORPG (pas sûre du titre définitif). Les curieux peuvent consulter mon précédent article d’introduction. Cette manifestation d’intérêt, synonyme à mes yeux du poids économique et social croissant de cette industrie, fournira une ressource précieuse à ceux dont l’œil n’a pas encore posé le pied dans cette jungle exotique. J’espère que les terminologues professionnels y verront un appel implicite en faveur d’un travail exhaustif sur les bases de données couramment consultées.

Les gamers cultivent leur propre sociolecte face auquel le profane se noie, phénomène qui s’aggrave parmi les adeptes d’un jeu précis. Pour le meilleur ou le moins bon, la communauté francophone de FFXI, relativement restreinte, s’est heurtée au double écueil de l’absence d’une traduction française et de la rareté des sites d’information pour joueurs avancés dans leur langue. [Note : le jeu, lancé en 2002 au Japon, a été introduit en 2003 aux États-Unis, en 2004 en Europe et la version française date de mars 2007]. Les locuteurs gaulois de la première heure se sont immergés parmi les plus anciens, Japonais et Nord-Américains principalement. D’aucuns parmi mes compatriotes, rebutés par cette barrière, n’osaient tenter l’aventure ou bien en décrochaient sans demander leur reste. D’autres en revanche, plus motivés, se dépatouillaient tant bien que mal pour comprendre l’univers du jeu et – aspect vital d’un MMO ! – interagir avec autrui.  On va dire en consolation que cette sélectivité involontaire présente le mérite d’offrir un vecteur d’apprentissage de l’anglais…

A l’époque où j’y plongeais, je ne pouvais contourner les forums de référence : killingifrit, bluegartr et allakhazam, plus riches et mouvementés que les interfaces françaises perpétuellement retardataires. L’anglais ayant pour lui d’être plus ou moins parlé malgré les frontières, il rassemble ceux qui souhaitent prospecter et comparer des points de vue variés – remarque bouleversante d’originalité qui s’applique à une énorme masse de domaines, au passage.

A titre d’initiation aux mystères de la geekitude et d’aperçu des vocables dans la communauté des gamers,  je me suis offert une petite flânerie nostalgique en impromptu et j’en ai récolté quelques échantillons dont je vous régale ci-après. J’invite les âmes sensibles à désactiver leurs images avant de cliquer sur ma source, à savoir ce lien. Les encore plus sensibles feraient mieux de purement s’abstenir de visiter. L’humour en général et l’humour geek en particulier n’étant pas toujours très digestes, mieux vaut épargner les vilains mots à vos pauvres noeils.

Contexte : une conversation tout à fait banale entre chevronnés sur un monstre difficile apportant une récompense (un boss). Dans une carcasse d’écrou, un groupe maximal de 36 joueurs doit,  pour chaque individu, remporter la victoire dans des salles (chambers) où se trouvent des méchants très méchants. Chaque palier (wing) comporte plusieurs chambres. Chacun doit réussir toutes les instances de wing (palier) 1 pour débloquer l’accès à la wing 2 et ainsi de suite jusqu’à l’ennemi final de cette instance : Odin. Lui, là, celui qui fait le mariole sur son trône à purin.

Cliquez pour voir l'image originale en grande taille

Les épiques combats de geeks pour sauver l'univers

Cette promenade chez mes ex-pairs m’inspire d’expliquer aux intéressés quelques termes courants dans les MMO en général :

logically it should take 1 month and a half with a static that all the ppl there never been absent in any run to get odin chamber : une static (en français : une fixe) désigne un groupe stable de joueurs qui entreprend une action coordonnée sur la durée, quitte à attendre un membre pour progresser en harmonie. On trouve aussi pre made ailleurs et probablement encore d’autres. Ce terme s’oppose à pick-up : groupe aléatoire qui se rassemble au coup par coup pour une mission précise et se sépare ensuite sans prévoir de renouveler l’expérience.

These drops better be freaking 100% drop : un drop est un butin matériel récolté en tuant un monstre en PvE ou un joueur en PvP. Ce terme ne recouvre pas les récompenses non-matérielles (nouvelle aptitude, points d’expérience, déblocage de l’accès à une zone…).

They don’t mana burn all tiers. [FFXI] Manaburn signifie exploiter massivement les mages pour tuer des monstres. Ce terme s’oppose à TP burn, où les combattants au corps-à-corps déchaînent leur aptitudes physiques, ainsi qu’à old school, c’est-à-dire une groupe équilibré classique. Chaque style instaure des stratégies particulières. Un tier est un palier, c’est-à-dire un stade de progression délimité, généralement assorti de conditions.

Didn’t look like he was that easy to kite. I saw that the PLD was getting silenced a lot too, was that from Odin’s AoE? : 1) le kiting est une technique de combat où le mange-baffes (le tank = carrière destinée à encaisser les coups), ici le PLD (pour paladin), va à la fois attirer l’agressivité du monstre et courir pour éviter ses attaques. Cette stratégie s’applique dans le cadre d’affrontements où les assauts sont trop rapides et/ou trop intenses pour la survie du joueur. S’oppose au straight tanking, où le combattant lourd reste statique devant le méchant et encaisse normalement ses coups. Peut aussi désigner plus largement une tactique d’affrontement selon le même principe du « cours après moi pendant que je te tue fourbement » – surtout pour les carrières physiquement peu résistantes : mages, archers notamment. 2) Une AoE (area of effect) est une abréviation renvoyant à des dégâts (ou soins, etc) de zone affectant plusieurs cibles, par opposition à single target, où une seule pâtira des effets ou en bénéficiera. Note : il existe plusieurs types d’AoE, par exemple coniques (cone attack, cone effect).

once you’ve reached Odin’s chamber, you can refarm rooms : le farming consiste à répéter massivement une action, généralement facile, pour en obtenir les avantages, même si l’intérêt de l’action elle-même est limité. Par exemple, tuer des lapins de niveau 1 avec un personnage de niveau 70 : aucun défi, on cherche simplement à éliminer ces monstres le plus rapidement possible et en plus grand nombre possible pour en récolter la récompense (argent ou drop de valeur, ingrédients d’artisanat, débloquer un titre…).

Il y aurait matière à décortiquer ainsi des pages entières, mais il faut bien en laisser aux terminologues.😉

Les joueurs entre eux partagent des abréviations qu’ils appliquent, par dérision ou par facilité, au monde réel (qu’est-ce que la réalité ? Relevé des copies dans deux heures). Ainsi, sur teamspeak, mumble ou autre interface vocale collective, un participant annoncera afk aggro irl, ce que chacun interprétera sans ambiguïté comme : « je quitte temporairement mon ordinateur (afk, away from keyboard) car quelqu’un réclame ma présence sans que je puisse me soustraire à cette demande (aggro) dans mon environnement physique (irl) ». Typiquement, un ami vient sonner à la porte et il ne saurait être question de l’éconduire, d’où interruption des activités en jeu. Aggro (an aggro, to aggro, I got aggro’d) signifie qu’un ennemi vient inopinément attaquer le joueur, qui se trouve alors en mauvaise posture. La sémantique glisse vers : solliciter quelqu’un, habituellement à l’improviste. Un gamer se plaignant que son patron ne l’augmente pas s’entendra ainsi répondre qu’il devrait aller aggro son boss.

3 commentaires pour Gamer jusqu’au bout de la langue

  1. omg j’ai aggro le topic, pour une fois qu’on parle le pgm sur l’interweb, je vais le link à toute ma FL pour check.

    ( Comme quoi, les jargons sont partout😉 )

  2. transtextuel dit :

    Pull donc ta FL par ici. On va voir si ça tourne en epic win ou en epic fail !
    😉

  3. Sont pas très blogs, c’est pas opti de lire des trucs qui pexent pas, sans strats, sans loots … Sans rien en fait de PGM-approved.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :