L’insoutenable platitude de l’être

Le genre d'image qu'on trouve en tapant "insoutenable légèreté être" sur google images.

C'est fou ce qu'on déniche avec "insoutenable légèreté être" par google images, non?

Parlons style, en trois mots : faire, être et avoir. Bien commodes en français, mais par trop insipides. Pour relever un texte et y adjoindre une touche d’élégance, rien ne vaut un brin d’imagination. Panne d’imagination ? Vive le dictionnaire des synonymes en ligne :

être : abstraction, accomplir, achever, aller, appartenir, avoir l’existence, condition, conscience, consister, constituer, créature, demeurer, devenir, entité, esprit, essence, existence, exister, faire, figurer, former, homme, humain, individu, loger, mortel, naissance, origine, personnalité, personne, rang, représenter, réalité, régner, se comporter, se montrer, se porter, se rencontrer, se révéler, se sentir, se tenir, se trouver, se voir, souche, subsister, substance, type, vie, vivre, y avoir, âme, état, être au monde.

Je vous laisse explorer par vous-mêmes les verbes « avoir » et « faire« …

Farfouiller les liens des équivalences et définitions via le TLFI mène à des rencontres linguistiques parfois incongrues, toujours amusantes, dans cette quête d’inspiration voire de découverte  : nouveaux vocables ou significations mal connues. Comment bouder ce plaisir à portée de clic ?

Dans la veine du style, on pourrait citer maints autres exemples. L’anglais, peu frileux en matière de répétitions, accumule volontiers les « tell » et « say ». Voir cet article typique parmi des milliards. Notre langue en revanche présente une allergie violente à ce procédé, qui ne se justifie éventuellement que dans des cadres précis – citons l’anaphore. La chanson « Fernand » de J. Brel en offre une splendide illustration.

Dire que Fernand est mort
Dire qu’il est mort Fernand
Dire que je suis seul derrière
Dire qu’il est seul devant
Lui dans sa dernière bière
Moi dans mon brouillard
Lui dans son corbillard
Et moi dans mon désert
Devant y a qu’un cheval blanc
Derrière y a que moi qui pleure
Dire qu’y a même pas de vent
Pour agiter mes fleurs […]

Il existe maintes ressources sur les figures de style. Cependant, comme toujours, rien ne remplace une étude attentive auprès de bons bouquins et/ou de profs. En ce qui me concerne : non, je ne saurais décliner ces procédés sur le bout des doigts (je le proclame sans vergogne). Il n’en demeure pas moins qu’y développer une certaine sensibilité est incontournable, qu’il s’agisse d’identifier les tournures volontaires puis de les restituer ou de cultiver le réflexe d’exploiter des termes plus recherchés en substitution au vulgaire. Pour devenir traducteur ou traducteuse, faut d’abord causer meilleur la Gaule.


Un commentaire pour L’insoutenable platitude de l’être

  1. […] dictionnaire des synonymes : clic […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :